Événements ouverts
Événement N° 1278

Le Projet Galatée : une table ronde sur les écologies

Date : 

Lundi 3 juin 2019

13:30 - 15:00
Lieu :
Dorothy Somerset Studios - DSOM 101 THEATRE
Série :
Événements d'association
Langue : 
Anglais

Galatea, du contemporain de Shakespeare  John Lyly,  fut écrite pour les Enfants de Saint-Paul et mise en scène devant la reine Elizabeth en 1588. Il s’agit d’une pièce qui parle de deux filles qui tombent amoureuses et le restent. Située dans le Lincolnshire  à la lisière d'une forêt,  sur des terres perpétuellement menacées par les marées estuariennes,  il s'agit également d'une pièce sur le changement climatique et sur les interactions humaines avec les forces environnementales qui menacent et sont menacées par l'activité humaine.

Le Projet Galatée est une collaboration permanente entre des érudits de Vancouver et une compagnie de théâtre professionnelle,  Bard on the Beach. Les chercheurs impliqués (Patricia Badir  UBC),  Katrina Dunn (Manitoba) et Paul Budra (SFU) sont associés à Écologies: habiter les mondes pré-modernes (oecologies.com),  un centre de recherche rassemblant des chercheurs s'intéressant aux humanités environnementales et travaillant le long de la côte pacifique nord-américaine. En tant que groupe,  ils ont pour but d’examiner ce que signifie étudier le monde européen prémoderne à partir «d’ici» , c’est-à-dire de lieux, d’environnements et de cultures urbaines uniques. Ils ont choisi de travailler avec Galateaparce qu’elle soulève audacieusement des questions pertinentes pour les Vancouverois (vivant également à la lisière d’une forêt , le long des rives d’un estuaire) , tout en s'ouvrant à des paradigmes critiques qui  les aident à comprendre la manière dont certains types d’environnements et de comportements se «naturalisent» avec le temps. Leur partenaire artistique, Bard on the Beach (bardonthebeach.org), est la plus grande compagnie shakespearienne professionnelle à but non lucratif de l’Ouest canadien,  créée en 1990 avec le mandat de fournir au public de Vancouver des productions accessibles des pièces de théâtre de Shakespeare.

Les objectifs du Projet Galatée,  tels que définis jusqu'à présent,  sont de prendre en compte les recherches historiques récentes sur l'histoire de la «nature» - en termes d'environnement et de sexualité - lesquelles suggèrent à quel point les constructions humanistes européennes ont une longévité remarquable, inscrites dans une mythologie du «naturel». Leur ambition est de contribuer à la compréhension de cette mythologie, en expliquant comment les connaissances tirées de l’expérience en matière de performance s’appliquent aux questions suivantes:

Comment les hypothèses sur les mondes naturels et les comportements naturels formés dans le passé sont-elles transmises à l'ici et maintenant et à quel effet?

• Les œuvres d'art historiques peuvent-elles nous aider à comprendre certaines des relations les plus complexes entre nos différentes «natures» et leurs origines sociales et culturelles?

• Sinon, comment notre sens du passé change-t-il lorsque nous reconnaissons que notre environnement actuel est une force déterminante dans notre lecture de ce passé? Une autre question qui se pose est la meilleure façon de reconnaître le fait que le «local» qu'il s'agit d'explorer en partenariat correspond au territoire non concédé du peuple Salish le long du littoral.

Ainsi, on peut ajouter  la question suivante à leur mandat:

Pouvons-nous utiliser des matériaux du passé colonial pour expliciter le lien entre les lieux dans lesquels nous vivons et travaillons et les terres non cédées qui y sont liées? Enfin , une série de questions «appliquées» sont posées et elles ont trait à  la nature interdisciplinaire en considération du public pressenti.

• Comment un partenariat avec des universités peut-il créer un environnement exempt de risque pour les compagnies de théâtre professionnelles qui souhaitent expérimenter de nouveaux matériaux, élargir leur répertoire et développer leurs publics? Pouvons-nous développer un modèle d'incubation de projets susceptibles de transformer le répertoire classique et les attentes du public vis-à-vis de ce répertoire?

• Quels types d'engagements productifs émergent des collaborations entre chercheurs en sciences humaines et professionnels du théâtre et comment ces engagements pourraient-ils améliorer la pratique savante en matière de méthodes et de performances?